La charge spécifique

 

La charge spécifique

Cette expérience montre l'évolution de la pression dynamique en fonction du tirant d'eau à débit constant. La mise en place d'un tube de Pitot permet de mesurer la pression dynamique en mètre de colonne d'eau entre la surface libre et le niveau d'eau dans le tube. On constate que très rapidement, la pression dynamique augmente dès que l'on bouge le tube de Pitot proche du fond du canal. Le gradient de vitesse est important près de cette zone. En se rapprochant de la surface libre, la pression dynamique décroit légèrement. On en déduit une vitesse maximale de l'eau qui ne se situe pas au niveau de la surface libre. La même expérience peut être faite dans un écoulement à plus faible tirant d'eau. On constate qu'il n'y a pas de décroissance de la pression dynamique au voisinage de la surface libre et donc que la vitesse est toujours croissante entre le fond du canal et la surface libre.
 

Charge spécifique à débit constant

L'objectif de cette expérience est de montrer l'évolution de la charge spécifique d'un écoulement en fonction du tirant d'eau. L'écoulement se fait de la droite vers la gauche. La mise en place d'un tube de Pitot permet de mesurer la charge spécifique en mètre de colonne d'eau entre le fond du canal et le niveau de l'eau dans le tube. Cette expérience se fait à débit constant. L'écoulement est à l'origine en fluvial. L'augmentation de la pente du canal permet de diminuer la hauteur d'eau en augmentant la vitesse. On constate, dans un premier temps, que la charge spécifique diminue en même temps que le tirant d'eau. Dans un deuxième temps, on observe une charge spécifique minimale et ensuite une augmentation de cette charge spécifique alors que le tirant d'eau continue à diminuer.
 

Pression non hydrostatique

En plaçant perpendiculairement un tube de Pitot dans un écoulement, il est possible de mesurer la pression statique. Dans cette expérience, on montre que la courbure des lignes de courant influence cette pression.
En fonction de l'orientation de la courbure, on constate une surpression ou une sous-pression par rapport à la pression hydrostatique.
 

Comments