Sandra ISEL

Thèse de Sandra ISEL (2014)

Développement d’une approche originale pour l’instrumentation en réseau d’assainissement : apport de l’hydrodynamique dans l’analyse et l’utilisation de la mesure

Résumé :
Cette thèse a pour objectif de développer des outils et des méthodologies de modélisation permettant d’exploiter la connaissance hydrodynamique pour mettre en place une instrumentation, ou exploiter la mesure disponible. Ces méthodologies d'instrumentation, basées exclusivement sur des mesures de hauteurs d'eau, sont de trois types:
  • une méthodologie 1D "simple" mais très opérationnelle basée sur l'équation de la courbe de remous qui s'applique principalement à la mesure du débit en collecteurs.
  • une méthodologie basée sur un code numérique à une dimension développé à partir des équations de Barré de Saint-Venant et d'un schéma TVD explicite well-balanced associé à des conditions aux limites spécifiques. Cette méthodologie, plus générale mais moins opérationnelle, s'applique principalement aux collecteurs ou aux ouvrages d'assainissement à géométrie "simple".
  • une méthodologie basée sur un code numérique commercial à trois dimensions résolvant les équations de Naviers-Stokes qui s'applique aux ouvrages dont la géométrie est plus complexe.
Ces outils et méthodologies développés ont pour objectif de réduire la maintenance du site de mesure et de permettre l'évaluation de l'incertitude de l'instrumentation sur la mesure du débit. Un travail supplémentaire a été effectué pour évaluer la sensibilité de ces méthodes vis-à-vis de certains paramètres géométriques et hydrauliques.
Comments